Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

Reconfinement total ou pas? Macron décide aujourd'hui

Macron parle, le PSG et Rennes jouent
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 Nous sommes le mercredi 28 octobre. Voici votre Newsletter du Matin. Excellente journée à toutes et tous.



Covid-19 : les chiffres qui montrent que l'épidémie est actuellement hors de contrôle
Lire la suite


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Une allocution de Macron, un rassemblement devant le Sénat et un match à Istanbul

Emmanuel Macron, au centre hospitalier René-Dubos de Pontoise vendredi. (Reuters)

1 - Emmanuel Macron prendra la parole ce soir à 20 heures pour dévoiler de nouvelles mesures face à l'épidémie de Covid-19. Ce matin, il réunira un conseil de défense, le deuxième en 24 heures, avant de convoquer à 11 heures la totalité du gouvernement en Conseil des ministres.

2 -Une intersyndicale (réunissant notamment la CGT, FO, Sud Solidaires, la FSU ou l'UNEF) et le comité de mobilisation des facs et labos appellent à un rassemblement contre le projet de loi de programmation de la recherche, dans l'après-midi, devant le Sénat, où le texte sera débattu jeudi et vendredi.

3 - Le Paris SG doit rebondir en Ligue des champions chez le Basaksehir Istanbul ce soir (18h55), après sa défaite face à Manchester United (1-2). Au menu également, le déplacement de Rennes à Séville et le choc entre la Juventus et le Barça.

L'ACTU À VENIR

Covid-19 : "Il est encore trop tôt pour évaluer les mesures de couvre-feu"

Lire la suite

Etats-Unis : le Sénat, l'autre élection qui sera décisive pour Trump ou Biden

Lire la suite



Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Droit à l'avortement : pourquoi un appel à la grève générale a été lancé en Pologne

Des manifestants dans les rues de Wrocław, ce mardi. (Reuters)

Les défenseurs du droit à l'avortement parviendront-ils à faire plier le gouvernement polonais? Après six jours de manifestations, de barrages de routes et de sit-in aux abords des églises, le mouvement pro-IVG appelle à la grève générale aujourd'hui dans tout le pays. Marta Lempart, leader de la protestation, a également annoncé un grand défilé dans les rues de Varsovie vendredi.

Cette contestation est née après la décision par le Tribunal constitutionnel jeudi dernier de ne plus autoriser l'avortement en cas de malformation grave du fœtus. Désormais, l'IVG est donc seulement admis en cas de danger de mort pour la femme enceinte et de grossesses résultant d'un viol ou d'un inceste.

Les associations de défense des droits de la femme estiment qu'en raison de la législation déjà très restrictive en cours en Pologne, 200.000 interruptions volontaires de grossesse sont pratiquées chaque année illégalement ou à l'étranger. Selon les données officielles, la Pologne a enregistré en 2019 seulement environ 1.100 cas d'IVG, dont l'écrasante majorité était autorisée à cause d'une malformation irréversible du foetus.


👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Comment les restaurateurs parisiens s'adaptent au couvre-feu

Lire la suite

Covid-19 : la course au vaccin cache aussi de forts enjeux financiers

Lire la suite



Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Covid-19 : et si on fêtait Noël en juillet?

Interrogé sur le déroulé des vacances de Noël, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a botté en touche. "On verra", a-t-il déclaré lundi sur RTL. Trop tôt pour le dire, alors que les chiffres liés à l'épidémie de Covid-19 continuent d'augmenter.
En Irlande, le Premier ministre a justifié les mesures de reconfinement prises la semaine dernière par cette échéance festive de fin d'année : "Si nous unissons nos efforts pendant les six prochaines semaines, nous aurons l'occasion de célébrer Noël correctement."
En France, de nouvelles mesures de restrictions devraient être annoncées dans les prochaines 48 heures. De là à perturber les fêtes de fin d'année?
Une infectiologue belge a trouvé une solution : décaler Noël... à l'été 2021. "Il faudra penser à reporter les fêtes de fin d'année en juillet-août quand il fait beau. Là, vous pourrez faire une grande fête dans votre jardin. Je pense qu'il va falloir beaucoup d'imagination pour ne pas faire des fêtes comme chaque année et trouver autre chose à faire en respectant les mesures", a déclaré Frédérique Jacobs, responsable du service infectiologie de l'hôpital Erasme à Bruxelles, sur le plateau de la RTBF. Même en cas de confinement, elle estime que ce ne serait pas raisonnable de maintenir la tradition telle quelle : "On ne va pas avoir un confinement, pour ensuite faire des événements qui font propager le virus qui font que l'on va devoir à nouveau se reconfiner."

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Avec "ADN", Maïwenn continue sa quête d'elle-même

Lire la suite

"Voyage vers la Lune" : Glen Keane, la vie après Disney

Lire la suite




Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris ou en nous contactant directement via le formulaire suivant 

>