Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Reconfinement : le détail des nouvelles mesures

Un débat, des mesures, une campagne
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 Nous sommes le jeudi 29 octobre. Voici votre Newsletter du Matin. Excellente journée à toutes et tous.



Emmanuel Macron ordonne un nouveau confinement national dès vendredi
Lire la suite


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Le détail des mesures en France, un tour de vis en Europe, une campagne en Floride

1 - Au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron, députés et sénateurs sont invités à débattre aujourd'hui au Parlement. Puis le Premier ministre, Jean Castex, donnera à 18h30 une conférence de presse pour revenir en détails sur ces nouvelles mesures.

2 - L'Europe suit le même mouvement. Dès lundi, un confinement partiel sera mis en place pour une durée d'un mois en Allemagne. En Belgique, un durcissement des restrictions, allant jusqu'à un confinement, est annoncé pour demain. En République tchèque, un couvre-feu de 21 heures à 5 heures est entré en vigueur hier.

3 - Enfin, aux Etats-Unis, les deux candidats jettent leurs dernières forces dans la campagne, à six jours du scrutin. Joe Biden sera ce soir dans le comté de Broward puis à Tampa, en Floride, un des Etats-clés qui décidera du nom du prochain président.

L'ACTU À VENIR

Présidentielle américaine : à quoi ressemblerait la présidence de Joe Biden?

Lire la suite

Reconfinement : la croissance pourrait-elle être durablement atteinte?

Lire la suite



Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
En Israël, le reconfinement a fonctionné, mais à quel prix?

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. (Reuters)

Pourquoi un confinement avait-il été décidé? Israël avait parfaitement réussi à maîtriser la première vague du virus au printemps en prenant des mesures fortes et rapides. Le gouvernement avait alors décidé de lever rapidement les restrictions afin de remettre l'économie sur les rails. Trop vite? La réouverture des écoles et ce déconfinement trop hâté a notamment été pointé du doigt par les experts pour expliquer la seconde vague. Début septembre, face à l'augmentation du nombre de cas positifs, le gouvernement a tenté d'imposer des confinements partiels dans les secteurs avec les taux d'infection les plus élevés mais cela n'a pas fonctionné. Mi-septembre, le pays enregistrait le plus fort taux de contamination dans le monde. Le 18 septembre, le confinement est donc entré en vigueur.

Le confinement a-t-il marché? C'est la bonne nouvelle. En Israël, ce deuxième confinement a fonctionné. Et ce, malgré le scepticisme de la population et la défiance envers le gouvernement. Fin septembre, le nombre de contaminations quotidiennes se situait entre 8.000 et 9.000 cas mais est retombé à moins de 1.000 mardi. Ce confinement a même été plus efficace que le premier et a eu des effets plus rapides. La situation israélienne n'est toutefois pas tout à fait comparable à la situation française. Chercheur à l'Institut Weizmann, Eran Segal estime que la fermeture des écoles, collèges et lycées a pu permettre de garantir l'efficacité du confinement. En France, les établissements scolaires vont rester ouverts.


👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Turquie : pourquoi Erdogan attaque Macron

Lire la suite

Covid-19 : la course au vaccin cache aussi de forts enjeux financiers

Lire la suite



Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Marcus Rashford, le footballeur qui secoue le gouvernement britannique contre la pauvreté infantile

Il y a une semaine, à l'heure où ses coéquipiers de Manchester United récupéraient, au lendemain d'un succès au Parc des princes contre le PSG, Marcus Rashford, auteur du but victorieux, invitait sur Twitter les parlementaires britanniques à ne pas "fermer les yeux" sur la pauvreté infantile. Pendant le confinement, le gouvernement avait mis en place un système permettant aux enfants de milieux modestes de bénéficier de repas gratuits, comme c'est normalement le cas lorsqu'ils mangent à la cantine. Depuis, le footballeur se bat pour que ce dispositif soit maintenu durant les vacances pour les 1,3 million d'enfants éligibles. Sa pugnacité a payé en juin et Boris Johnson a fini par annoncer le déblocage d'un budget de 120 millions de livres sterling afin de prolonger cette aide durant l'été.

"Je sais ce que c'est que d'avoir faim", a écrit le footballeur dans une tribune publiée par le Times , mi-juin. Né à Wythenshawe, dans la banlieue de Manchester, l'attaquant a pu constater que la pauvreté frappe avec plus de vigueur cette région désindustrialisée que le Sud du pays, plus prospère. Une situation qui a été renforcée avec l'épidémie de Covid-19 et le confinement. Distingué par un doctorat honorifique de l'Université de Manchester et fait Membre de l'ordre de l'Empire britannique (MBE) par la reine Elizabeth II pour son action, Marcus Rashford ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et veut que le dispositif soit mis en place à chaque vacances scolaires. Pour l'heure, Boris Johnson reste ferme et refuse.

👉 Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Halloween en plein air et séries sous la couette : 20 idées pour bien finir les vacances

Lire la suite

Christophe Lambert, un acteur très entrepreneur

Lire la suite




Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris ou en nous contactant directement via le formulaire suivant 

>