Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

"En raison du contexte sanitaire"

Conseil de défense à l'Elysée, le PLFSS voté, le Vélodrome retrouvé
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 Nous sommes le mardi 27 octobre. Voici votre Newsletter du Matin. Excellente journée à toutes et tous!



Islamisme : dans les coulisses de la riposte
Lire la suite


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Conseil de défense à l'Elysée, le PLFSS voté, le Vélodrome retrouvé

Emmanuel Macron en visite vendredi à l'hôpital de Pontoise. (Reuters)

1 - "En raison du contexte sanitaire", Emmanuel Macron a annulé son déplacement prévu aujourd'hui au Creusot (Saône-et-Loire). A la place, il préside un conseil de défense et dans l'après-midi, le Premier ministre, Jean Castex, reçoit les chefs de partis, de groupes parlementaires, d'associations d'élus, puis les syndicats. Demain soir, plusieurs ministres sont convoqués à Matignon pour une réunion de crise.

2 - Les députés se prononcent cet après-midi, en première lecture, sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2021. Pour découvrir les mesures, cliquez ici.

3 - Ses travées resteront vides, crise sanitaire oblige. Mais le Vélodrome retrouve ce soir la Ligue des champions, sept ans après son dernier match dans cette compétition. L'Olympique de Marseille reçoit Manchester City (21 heures sur RMC Sport et Telefoot) pour le compte de la 2e journée du groupe C. Autant dire que le club marseillais ne part pas favori face à l'équipe de Pep Guardiola.

L'ACTU À VENIR

Covid-19 : les jeunes sont très contaminés et peu suivis

Lire la suite

François Baroin au JDD : "Il faut déclarer l'état d'urgence républicain"

Lire la suite



Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Présidentielle américaine : ce que disent les sondages à une semaine du scrutin

Donald Trump et Joe Biden lors du second débat à Nashville, le 22 octobre. (Reuters)

Biden devant au niveau national. A l'échelle nationale, les sondages donnent un avantage important à Joe Biden, le candidat démocrate. Celui-ci devance Donald Trump de plus de 8 points selon la moyenne des sondages réalisée par le site de référence FiveThirtyEight. Depuis mars, date à laquelle cette moyenne a commencé à être mesurée, Biden a toujours été devant le milliardaire. Si ce solide écart avec le président sortant est plutôt une bonne nouvelle pour lui, il faut toutefois étudier la situation dans les Etats-clés.

Un coude-à-coude au Texas et en Floride. Dans ces Etats, deux des plus gros pourvoyeurs de grands électeurs (respectivement 38 et 29 sur les 270 qu'il faut pour l'emporter), Donald Trump est condamné à au moins une victoire. Au Texas, les deux candidats sont quasiment à égalité selon la moyenne réalisée par FiveThirtyEight. En Floride, la course est aussi extrêmement serrée. Joe Biden dispose d'une courte avance de 2,2 points.

Trump en danger dans plusieurs Etats clés. Parmi les swing states qui rapportent entre 15 et 20 grands électeurs, Joe Biden est aussi donné en avance dans les sondages. C'est le cas par exemple de la Pennsylvanie, du Michigan ou de la Caroline du Nord. La course est très serrée en Georgie, où les deux hommes sont à égalité. Un seul de ces Etats sourit pour le moment à Donald Trump : l'Ohio. Mais son avance (1,6 point en moyenne) reste assez faible.


👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

"Il s'imagine en grand conciliateur" : Gérard Larcher, le parrain de la droite

Lire la suite

"Nous étions préparés à la guerre, pas à une telle violence" : l'Arménie en quête de soutien au Haut-Karabagh

Lire la suite



Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
A Singapour, des passagers en mal de voyages mangent dans des avions cloués au sol

Des passagers prennent un repas dans un A380 cloué au sol de Singapore Airlines. (Reuters)

Prendre son repas dans un siège d'avion tout en regardant un film sur son petit écran, dans deux appareils immobilisés sur le tarmac : des centaines de convives, nostalgiques des voyages en avion, ont afflué samedi dans ces restaurants éphémères de Singapore Airlines. Avec la crise profonde traversée par l'industrie aéronautique en raison de la pandémie, les compagnie aériennes se tournent vers de nouvelles façons de gagner de l'argent.

La compagnie nationale de Singapour, qui a supprimé des milliers d'emplois et cloué au sol la quasi totalité de ses avions cette année, offre à ses passagers la possibilité de manger à bord de deux A380 - le plus gros avion commercial du monde. L'option la plus onéreuse est un menu en huit plats en première classe proposé pour 642 dollars singapouriens (400 euros), tandis que la moins chère donne droit pour 53 dollars singapouriens (33 euros) à un siège en classe économie et trois plats.

Un nombre restreint de convives ont aussi eu droit à une visite de cet aéronef à deux étages et à des selfies dans le cockpit avec les pilotes. Ces repas se sont révélés étonnamment populaires : la compagnie a annoncé six sessions supplémentaires après avoir vendu plus de 900 billets, écoulés en seulement 30 minutes.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Malgré un investissement colossal, Guardiola n'a toujours pas trouvé la bonne formule défensive pour City

Lire la suite

Gabriel Attal a prévu d'échanger sur la crise sanitaire avec des influenceurs des réseaux sociaux

Lire la suite




Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris ou en nous contactant directement via le formulaire suivant 

>