Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

On fête un anniversaire

Un anniversaire, une reprise et un hommage
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 

Nous sommes le vendredi 4 septembre.  Voici votre Newsletter du Matin. Excellente journée à toutes et tous !



Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Macron s'exprime, le rugby reprend, Deauville rend hommage à Kirk Douglas

Macron célèbre la République au Panthéon. (Sipa)

1 - Emmanuel Macron s'exprimera aujourd'hui vers 10 heures lors d'une cérémonie célébrant au Panthéon le 150e anniversaire de la proclamation de la IIIe République. Pour accompagner cet appel au patriotisme républicain, le chef de l'Etat tiendra un "discours de combat" qui s'inscrit dans les deux priorités du gouvernement pour les mois à venir : l'ordre républicain, garanti par la sécurité et la lutte contre le séparatisme, et l'égalité des chances. Pour en savoir plus, cliquez ici.

2 - Six mois plus tard, revoilà le Top 14. Montpellier-Pau supplée le covidé Stade français-Bordeaux-Bègles pour ouvrir le bal (20h45). Si le GGL Stadium est limité à 5.000 places, trois rencontres de cette première journée (plus une de la deuxième) ont obtenu une dérogation préfectorale pour aller au-delà de la jauge : Brive-Bayonne (9.000), La Rochelle-Toulon (8.000) et Clermont-Toulouse (10.000).

3 - Le 46e festival du cinéma américain de Deauville (Calvados) s'ouvrira ce soir par un hommage à Kirk Douglas, le premier d'ampleur depuis le décès de l'acteur légendaire en février, à l'âge de 103 ans.

L'ACTU À VENIR

La drôle de campagne des députés macronistes pour la présidence du groupe LREM

Lire la suite

Le casse-tête de la rentrée en Italie

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur les corticostéroïdes, un  traitement recommandé par l'OMS

Un centre de dépistage du Covid-19 devant l'hôtel de ville de Paris, mercredi. (Reuters)

Les corticostéroïdes, officiellement recommandés par l'OMS. Mercredi, l'Organisation mondiale de la santé a officiellement annoncé qu'elle recommandait aux professionnels de santé d'utiliser les corticostéroïdes pour soigner les formes graves et critiques de Covid-19. Sont notamment cités la dexaméthasone et l'hydrocortisone. Avant de prendre cette décision, l'OMS s'est fondée sur une méta-analyse publiée mercredi dans le Journal of the American Medical Association. Traduction : les experts mandatés par l'organisation ont combiné les résultats de plusieurs études indépendantes, toutes randomisées et contrôlées par un groupe témoin. Il s'agit de trois nouvelles études, publiées elles-aussi mercredi dans la même revue, et quatre autres déjà parues.

Un anti-inflammatoire peu cher. Les corticostéroïdes sont des molécules largement utilisées partout dans le monde et peu chères. Elles ne s'attaquent pas directement au virus. Au contraire, ce sont des anti-inflammatoires, ce qui signifie qu'ils vont diminuer la réponse immunitaire de l'organisme. Cela permet d'éviter "l'orage de cytokines" ou "tempête inflammatoire", lorsque le système immunitaire s'emballe tellement qu'il surréagit et se retourne contre l'organisme. A l'avenir, d'autres études devront préciser les dosages possibles, la durée de traitement ou encore la possibilité d'associer les corticostéroïdes à d'autres molécules, comme le remdesivir.

👉 Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Covid-19 : pourquoi la vaccination contre la grippe permettra de mieux gérer une seconde vague

Lire la suite

Le port du masque chez les enfants fait débat

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Amende pour avoir emporté du sable de Sardaigne : et en France?

La plage de Valle della Luna en Sardaigne. (AFP)

Un Français a écopé d'une amende de 1.000 euros en Sardaigne après la saisie dans ses bagages de sable prélevé pendant son séjour sur l'île italienne. La Sardaigne interdit depuis plusieurs années aux touristes de prélever le sable de ses plages, souvent en forme de grains de riz, et prévoit de fortes amendes pour les contrevenants.

En France aussi la collecte de sable sur la plage est strictement réglementée. L'article L321-8 du Code de l'environnement réglemente la collecte de sable ou de coquillages. Pour ce type d'infraction, les amendes peuvent grimper jusqu'à 1.500 euros. S'il est interdit de ramasser du sable sur la plage, on peut en revanche collecter le "sable éolien" (celui qui a été déplacé par le vent hors de la plage) et qu'on trouve sur la chaussée. Dans les faits, les autorités tolèrent le ramassage, tant qu'il se fait en petite quantité. Le glanage de galets peut également coûter une amende de 1.500 euros.

👉 Pour en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

En France, le succès fulgurant des bières artisanales

Lire la suite

Emmanuel Carrère offre un grand livre en écrivant sur le yoga

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>