Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Le grand jour

Le chemin de l'école pour les uns, la route du Tour pour les autres.
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le mardi 1er septembre et nous souhaitons une très bonne rentrée scolaire aux enfants, aux parents et aux enseignants. On en reparle évidemment un peu plus bas. Voici votre Newsletter du Matin.



Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Les élèves font leur rentrée, les entreprises ont un nouveau protocole et le Tour offre sa première arrivée en altitude

Les élèves font leur retour en classe aujourd'hui. (Sipa/image d'illustration)

1 - Le grand jour pour les élèves : 12,4 millions d'enfants reprennent le chemin de l'école pour une rentrée pas tout à fait comme les autres. Le masque est désormais obligatoire pour tous les enseignants ainsi que pour les collégiens et les lycéens. Des interrogations demeurent sur l'organisation de la cantine ou des récréations.

2 - Un nouveau jour pour les entreprises : le dernier protocole sanitaire du ministère du Travail s'applique à compter de ce 1er septembre avec, comme principale mesure, la généralisation du port du masque. Cette obligation sera plus ou moins contrainte en fonction du département (classé rouge ou non) et des autres mesures mises en place dans l'entreprise (ventilation, écran de protection...).

3 - Le bon jour pour encourager Julian Alaphilippe : le Français va devoir s'employer aujourd'hui pour conserver son maillot jaune, avec la première arrivée en altitude du Tour, dans la station d'Orcières-Merlette (Hautes-Alpes). Un premier test pour savoir si Alaphilippe est capable de refaire le coup de 2019, avec ses 14 jours en jaune. Plus d'explications ici.

L'ACTU À VENIR

Chômage partiel, tarifs réglementés du gaz, Passe Navigo Junior : ce qui change au 1er septembre

Lire la suite

Donald Trump en campagne dans la ville où un homme noir s'est fait tirer 7 fois dans le dos par la police

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Pourquoi le Liban veut changer son système confessionnel pour devenir un Etat laïque

Michel Aoun lors de son allocution télévisée, dimanche soir. (Reuters)

Le président veut changer de système politique. Dimanche, à la veille de l'arrivée d'Emmanuel Macron au Liban pour une deuxième visite en moins d'un mois après la double explosion à Beyrouth, le président du Michel Aoun a appelé à proclamer un "Etat laïque". Le chef d'Etat a reconnu la nécessité de changer de système politique. Au Liban, une vaste contestation populaire née de la plus grosse crise financière qu'ait connu le pays fait vaciller le pouvoir.

Près d'un siècle de confessionnalisme. Selon la Constitution de 1926, le Liban est organisé autour d'un système politique confessionnaliste. En d'autres termes, le pouvoir politique y est réparti entre les différentes communautés religieuses. La présidence de la République est réservée à un chrétien maronite, le poste de Premier ministre doit traditionnellement revenir à un musulman sunnite (comme c'est le cas avec Moustapha Adib, le tout nouveau Premier ministre) et la présidence de la chambre des députés à un musulman chiite.

Une organisation qui alimente la colère des Libanais. La population reproche régulièrement au système confessionnel d'avoir mené à la fragmentation de la société, favorisant clientélisme et corruption. Celui-ci est également accusé de conduire à un manque de renouvellement des leaders politiques, plusieurs familles se partageant le pouvoir de génération en génération. Enfin, il serait aussi responsable de l'incapacité des classes dirigeantes à mener des réformes.

👉 Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

L'apprentissage coupé dans son élan

Lire la suite

ENQUETE. Ophélie Claude-Boxberger : les secrets de la plus rocambolesque affaire de dopage du sport français

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Vous aussi, vous avez appelé votre chiot Rio?

Vous connaissez le traditionnel palmarès des prénoms les plus donnés aux nouveaux-nés chaque année. Vous allez peut-être découvrir ici le classement des noms les plus populaires… attribués aux chiens et chats de compagnie. En 2020, c'est "Rio" qui l'emporte chez les canins et "Ruby" pour les félins, selon les données collectées du 1er janvier au 20 août par Animaux-Relax.com, un comparateur d'assurances animaux, auprès des propriétaires de quelque 25.000 chiens et chats.

Cette année, la règle - fixée depuis près d'un siècle par la Société centrale canine - recommandait de baptiser ses animaux en commençant par la lettre "R". Les maîtres ont bien respecté la tradition puisque 17 des 20 prénoms les plus donnés aux chiens suivent cette consigne ("Ruby" est 2e, "Romy" 3e et "Nala" arrive à la 7e place). Pour les chats, c'est un 12/20 : derrière "Ruby" se trouve "Rio" - soit l'ordre inverse des chiens - puis "Simba" et "Nala" en troisième et quatrième positions, deux références au Roi Lion. On notera les plus originaux "Ragnar" (9e), "Rebelle" (14e) ou "Ramses" (19e) au palmarès des noms de chiots. Terrible désillusion en revanche pour le classique "Rex", qui n'est que 15e.

Sans grande surprise, la lettre à respecter (ou non) l'an prochain sera le "S". Sachez en revanche que l'alphabet des noms canins ne comprend que 20 lettres, puisque les lettres "K", "Q", "W", "X", "Y" et "Z", jugées trop difficiles pour y trouver des noms, ont été supprimées.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

En Normandie, la falaise emportée par l'érosion

Lire la suite

Le Grand Palais éphémère sort de terre

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>