Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

Il y a de l'espoir

Des élections, des solutions et des disparitions.
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 Nous sommes le lundi 21 septembre. Voici votre Newsletter du Matin. Bon courage à toutes et tous pour votre début de semaine!


Journée mondiale d'Alzheimer : "On tient peut-être le chemin de la solution", explique le neurologue Bruno Dubois
Lire la suite


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
De nouvelles mesures sanitaires à Lyon, un projet de loi attendu à l'Assemblée, des élections à haut risque en Italie

1 - Pour lutter contre le Covid-19, le préfet du Rhône doit annoncer aujourd'hui de nouvelles restrictions sanitaires pour la ville de Lyon. En conférence de presse jeudi, Olivier Véran, le ministre de la Santé, avait demandé aux préfets du Rhône et des Alpes-Maritimes d'agir en ce sens. Des mesures ont été dès vendredi prises pour Nice.

2 - Le très attendu projet de loi de recherche est examiné par les députés à partir de cet après-midi. Il est d'ores et déjà décrié et une manifestation à l'appel de l'intersyndicale et du collectif "Facs et labos en lutte" doit avoir lieu dans la journée devant l'Assemblée nationale.

3 - C'est jour d'élections aujourd'hui en Italie, où sept élections régionales, plusieurs scrutins municipaux et surtout un référendum constitutionnel sur le nombre de parlementaires ont lieu en même temps. Ce soir, le pays et même toute l'Europe scruteront les résultats en Toscane, un bastion historique de la gauche italienne qui pourrait basculer aux mains de l'extrême droite de Matteo Salvini.

L'ACTU À VENIR

Présidentielle 2022 : Yannick Jadot, en Vert et contre tous

Lire la suite

Belgique : roi cherche gouvernement désespérément

Lire la suite



Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Alzheimer : pourquoi de récentes recherches sucitent de l'espoir

A l'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) de la Pitié-Salpêtrière, où sont menées des travaux sur la maladie d'Alzheimer. (Sipa)

Une molécule miracle pour combattre Alzheimer? Alors que la Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer a lieu aujourd'hui, ils sont nombreux à considérer qu'il y a enfin des raisons d'espérer après vingt années d'échecs. Certes, il n'existe toujours pas de traitement efficace contre une pathologie neurodégénérative très fréquente qui frapperait chaque année 225.000 nouveaux malades en France. Mais, en décembre 2019, une lueur est née : le laboratoire Biogen a assuré, lors d'un congrès, que sa molécule aducanumab était capable de réduire le déclin cognitif chez une partie des patients inclus dans l'essai clinique, et ce dans la phase initiale de la maladie.

Pourquoi c'est important. Si les résultats définitifs de l'étude n'ont pas été publiés, ce qui incite à la réserve, un dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché a bien été déposé aux États-Unis par l'entreprise américaine. Faut-il vraiment se réjouir? "Oui, car c'est la première fois qu'une piste thérapeutique pourrait être validée", éclaire Patrick Dallemagne, directeur du Centre d'études et de recherche sur le médicament de Normandie.

D'autres pistes creusées. À l'instar de Biogen, d'autres acteurs industriels se sont lancés dans la course au remède miracle. La majorité des quelque 300 médicaments en cours de développement s'attaque aussi aux protéines (plaques amyloïdes ou Tau) qui s'accumulent dans le cerveau des malades. Mais d'autres voies sont explorées, comme un traitement développé en France qui vise à moduler l'inflammation au niveau des synapses.

👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Tour de France : pourquoi l'errance tricolore risque de durer

Lire la suite

Clément Beaune, secrétaire d'Etat : "La souveraineté européenne n'est pas abstraite"

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
L'étonnante disparition des wallabies de la forêt de Rambouillet

Une femelle et son petit albinos dans les bois. (Philippe de Mauroy)

L'histoire commence comme une légende urbaine : à la fin des années 1970, deux dizaines de wallabies s'échappent de la réserve zoologique de Sauvage, à Émancé (Yvelines) et s'établissent dans l'une des zones forestières boisées qui bordent le parc. Ces petits kangourous au pelage gris-brun mesurant entre 70 et 90 cm vont s'adapter et même se reproduire, retournant à l'état sauvage… dans les Yvelines, bien loin de leur Tasmanie d'origine.

En 2015, une étude du Centre d'études de Rambouillet et de sa forêt (Cerf) avait évalué leur nombre à plus d'une centaine. Mais, depuis deux ans, ils semblent avoir disparu. Le nombre d'observations a diminué : il n'y en a eu que quatre en 2019 alors que le Cerf avait recensé 34 observations l'année précédente. "Je crains que cette petite population ne périclite", se désole Bruno Munilla, responsable du groupe mammalogie du Cerf.

Pour Olivier Marcand, agent à la Fédération interdépartementale de chasseurs d'Île-de-France, la disparition de ces animaux est liée à la fermeture de la réserve zoologique de Sauvage en 2017. Mais ce n'est sans doute pas la seule raison : en France, le wallaby n'est pas considéré comme un animal domestique, n'est pas classé nuisible mais n'est pas non plus protégé. Ce qui en fait une proie facile pour les braconniers, les trafiquants d'animaux exotiques ou encore des particuliers à la recherche d'un kangourou de compagnie.

👉  Pour lire notre enquête sur ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Ces pneus chinois qui déferlent sur l'Europe

Lire la suite

Susan Sarandon : "Tous les films sont politiques"

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris ou en nous contactant directement via le formulaire suivant 

>