Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

A distance

Un séminaire en visio, une comparution, un tête-à-tête
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 

Nous sommes le mercredi 9 septembre.  Voici votre Newsletter du Matin. Excellente journée à toutes et tous!



Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Le gouvernement en séminaire, Ramadan au tribunal et  Tikhanovskaïa en rendez-vous

Le Premier ministre, Jean Castex, le 5 septembre sur le Tour de France. (Reuters)

1 - C'est par visioconférence que Jean Castex participe aujourd'hui au séminaire de rentrée du gouvernement. Le Premier ministre, cas contact du directeur du Tour de France Christian Prudhomme, positif au Covid-19, est confiné à Matignon. Le premier test passé hier est négatif, un autre est prévu samedi. Au programme de cette réunion : la lutte contre les trafics de stupéfiants, le projet de loi contre le séparatisme et l'interdiction du gaz hilarant.

2 - Pour la première fois, Tariq Ramadan comparaît devant un tribunal. Mis en examen pour quatre viols - des accusations qu'il récuse - l'islamologue de 57 ans est attendu devant la 17e chambre du tribunal judiciaire de Paris. Il encourt une amende de 15.000 euros pour avoir divulgué l'identité d'une victime. Mercredi prochain, Tariq Ramadan sera confronté à une plaignante suisse.

3 - Après s'être exprimée hier devant l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, l'opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa rencontre le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki. Un moyen, pour l'ex-candidate à la présidentielle aujourd'hui réfugiée en Lituanie, de se bâtir une stature internationale, et donc présidentielle, face au dictateur Alexandre Loukachenko.

L'ACTU À VENIR

Castaner, Bergé, Rugy… Le nom du nouveau chef des députés En marche sera connu jeudi

Lire la suite

La secrétaire d'Etat Sophie Cluzel au JDD : "Des masques 'inclusifs' pour tous les enseignants de maternelle"

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Où en est l'énigme des chevaux mutilés?

Depuis janvier, plus d'une trentaine de cas avérés de cruauté ont été commis. (Sipa)

Le mystère continue de galoper. En déplacement dans l'Oise pour rencontrer des éleveurs de chevaux en alerte, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé lundi que 153 enquêtes étaient ouvertes en France dans plus de la moitié des départements. Depuis janvier, les signalements des propriétaires d'équidés mutilés se suivent et se ressemblent : oreilles découpées, yeux crevés post mortem, brûlures ou parties génitales lacérées. Selon une note du Service central du renseignement territorial (SCRT) révélée le 26 août, plus d'une trentaine de cas seraient avérés.

Toujours pas de piste privilégiée. Rites sataniques, trafic d'organes, défis morbides… Depuis plusieurs semaines, les enquêteurs affirment n'exclure aucune piste. Mais l'inflation du nombre de cas sur l'ensemble du territoire a déjà conduit à écarter l'hypothèse d'un seul auteur. A noter que l'amplification des signalements constatée en août pourrait s'expliquer par des actes de mimétisme, ou par la psychose qui s'installe chez les éleveurs, suite à la forte médiatisation du phénomène.

La responsabilité de l'homme certifiée dans seulement un quart des cas. Le chef de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement (Oclaesp), affirmait lundi dans Libération , que "dans une bonne partie des cas, il n'y a pas eu d'action humaine". En cas de mort naturelle d'un animal, les renards ou charognards s'intéressent aux parties les plus tendres, comme les yeux, les oreilles et les parties géniales. Selon Jacques Diacono, l'origine humaine ne ferait aucun doute "pour 20 à 25% des cas".

👉 Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Coronavirus : que devez-vous faire si vous êtes un cas contact comme Jean Castex?

Lire la suite

Ils rejettent les partis politiques, sont sensibles aux théories du complot... Qui sont les anti-masques?

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Aux Etats-Unis, une chute de 30°C en moins de 24 heures

L'évolution des températures sur six jours. (La Chaîne météo)

Il n'y a plus de saison. Le centre des Etats-Unis est actuellement bien placé pour le savoir : une vague de froid extrême s'abat actuellement sur la ville de Denver (Colorado), située à 1.600 mètres d'altitude, et les environs. Plusieurs Etats sont touchés. Le National Weather Service (NWS) - les services météo américains - avait en effet annoncé une "puissante tempête hivernale" qui "apportera de la neige et des températures polaires à partir de mardi matin et se poursuivra jusqu'à mercredi". Pas moins de quinze centimètres de neige étaient attendus.

D'autant plus que la chute des températures est spectaculaire. La région a perdu en effet plus de 30°C en moins 24 heures, entraînant un enchaînement de températures record, au plus haut puis au plus bas. En cause? Une masse d'air froid venant du Canada. Le thermomètre remontera en fin de semaine...

Etonnant mais pas sans précédent. Le Journal de la météo rappelle qu'en octobre 2019, de fortes chutes de neige avaient suivi une météo de plus de 28°C ; et en septembre 1993, la ville de Denver était passée en quelques heures de 34°C à 14 cm de neige.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Voyage en Arctique, où une expédition scientifique hors norme étudie l'épicentre du réchauffement

Lire la suite

L'Algérienne Ines Ibbou, la plus connue des joueurs de tennis anonymes

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>