Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Top départ !

Retrouvailles aux Etats-Unis, polémique en France.
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le lundi 17 août  et nous vous souhaitons une agréable semaine, que vous soyez en vacances ou non. Voici votre Newsletter du Matin.



Anticiper

LES INFOS DU JOUR
La convention démocrate s'ouvre virtuellement, la marée noire menace La Réunion, Camaïeu va connaître son sort

Successivement : Joe Biden et sa colistière Kamala Harris, le navire MV Wakashio et l'enseigne Camaïeu. (AFP)

1 - Les démocrates cherchent l'unité : sans ballons ni embrassades, la Convention de Milwaukee qui s'ouvre aujourd'hui pour investir Joe Biden comme candidat à la Maison-Blanche sera totalement virtuelle. Les intervenants, parmi lesquels Michelle Obama et Bernie Sanders, devront essayer de mobiliser leur camp dans ces conditions particulières dues à l'épidémie. Plus d'explications ici.

2 - La Réunion cherche à éviter le pire : après l'île Maurice, la nappe de fioul déversé par le navire japonais échoué menace le littoral du département français.  "On peut redouter l'arrivée de boulettes, on en n'est pas encore certain, c'est le scénario du pire, mais on doit s'y préparer", affirmait hier depuis Maurice le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu. Celui-ci se rendra justement aujourd'hui à La Réunion, pour un déplacement de quatre jours.

3 - Camaïeu cherche un repreneur : le tribunal de commerce de Lille rend aujourd'hui sa décision sur le sort de l'enseigne de prêt-à porter féminin. Sept offres de reprise sont sur la table mais les plus de 3.000 salariés sont surtout partagés entre les deux projets favoris, l'un présenté par la Foncière immobilière bordelaise (FIB), l'autre par l'actuel PDG de l'entreprise en redressement judiciaire, Joannes Soënen.

L'ACTU À VENIR

Masques, open spaces, télétravail : les propositions de la ministre Elisabeth Borne

Lire la suite

Veillée d'armes chez les écologistes autour de la guerre Jadot-Piolle

Lire la suite

SPONSORISÉ PAR LE PACTE

"The perfect candidate", une ode à la liberté des saoudiennes

Une femme au volant : le premier plan donne le ton. Maryam est médecin dans une province d'Arabie saoudite, et peine à exercer sa vocation : soigner des hommes est compliqué, et l'accès à la clinique est chaotique. Faire goudronner la route devient alors son combat, qu'elle défend avec passion dans une campagne municipale. C'est le deuxième long-métrage de la réalisatrice saoudienne Haifaa Al-Mansour, après le succès international de Wadjda en 2013. Mais cette fois, le tournage dans le Royaume était "officiel", et la réalisatrice a pu côtoyer librement les hommes sur le plateau. Une liberté qui crève l'écran, tout comme le talent des femmes qui portent le film.

The perfect candidate, d'Haifaa Al-Mansour, sortie le 12 août


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Pourquoi Eric Dupond-Moretti se met à dos les écologistes

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, ici en septembre 2019. (AFP)

Le ministre et les "ayatollahs". Le JDD dévoilait hier le contenu de la préface du livre de Willy Schraen, le président de la Fédération nationale des chasseurs, signé par Eric Dupond-Moretti. Le texte, écrit avant sa nomination au ministère de la Justice, est acéré à l'égard de certains militants écologistes et défenseurs de la cause animale, qualifiés tour à tour d'"illuminés" et d'"intégristes". "Ce livre, les ayatollahs de l'écologie s'en serviront pour allumer le barbecue où ils cuiront leurs steaks de soja", lance en guise de conclusion l'avocat, lui-même chasseur.

Polémique et clarification. Ces mots ont fait réagir plusieurs personnalités, dont des membres d'EELV. "Les insultes en disent plus sur ceux qui les prononcent que sur ceux/celles qui les reçoivent", a notamment répondu le secrétaire national, Julien Bayou. Eric Dupond-Moretti a ensuite précisé sur Twitter faire la distinction entre "écologistes" et "ayatollahs de l'écologie", appelant au sens de la "nuance". "On peut être contre l'interdiction d'une certaine chasse et défenseur du climat et de la nature, comme je le suis et l'ai toujours été", a fait savoir le garde des Sceaux.

Un nouveau round entre chasseurs et écologistes. Eric Dupond-Moretti vient en fait remettre une pièce dans le conflit qui oppose déjà les deux camps. Les chasseurs ont manifesté ces dernières semaines leur mécontentement, contre la volonté de la ministre de l'Ecologie, Barbara Pompili, de mettre fin à la chasse à la glu ou du soutien du secrétaire d'Etat à la Ruralité, Joël Giraud, au "référendum pour les animaux" lorsqu'il était encore député. Le gouvernement, lui, tente de rester en équilibre sur le sujet : si Emmanuel Macron est réputé proche des chasseurs, Jean Castex a par exemple signifié son intérêt pour le bien-être animal.

👉 Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Coronavirus : comment le gouvernement veut éviter le reconfinement

Lire la suite

Masque ou pas masque? La carte des 20 plus grandes villes de France

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Plounéour-Brignogan-Plages, premier "village d'auteurs" de France

Des auteurs lors de leur deuxième session de formation en juin. (B. Bouillot/FB/Le Groupe Ouest)

C'est un petit village de moins de 2.000 habitants à la pointe du Finistère. Pourtant, les lieux ne manquent pas d'activité. Depuis 2006, le Groupe Ouest y accueille, dans une ancienne usine de mise en cageots, réalisateurs et scénaristes qui, accompagnés par des professionnels, développent leurs scénarios de films. Ils sont logés dans des maisons louées ou parfois prêtées par les locaux, très impliqués dans la vie de cette résidence. Travail, dépaysement et camaraderie sont les maîtres mots des lieux qui devraient prochainement offrir au site du pays pagan le label "village d'auteurs". Une première en France.

Cette année, treize auteurs francophones (pour huit projets choisis parmi 250 candidatures) participent à la sélection 2020. Le projet le plus convaincant - ils seront à la fin présentés via des vidéos de cinq minutes baptisées les "Raconte-moi" - sera convié à rester deux semaines de plus. Au total, plus de 800 cinéastes y ont été coachés en quatorze ans. Parmi eux, par exemple, Houda Benyamina et Romain Compingt, caméra d'Or à Cannes 2016 et 3 César en 2017 avec Divines.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Implants mammaires : alerte au soleil en maillot de bain sombre

Lire la suite

Dupont de Ligonnès, le petit Grégory, Estelle Mouzin... : pourquoi les grands fait-divers passionnent

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>