Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Deuil national

Des explosions, des nouveautés et des confidences
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le mercredi 5 août et voici votre Newsletter du Matin.  N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ici.



Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Le Liban en deuil, Samsung se rebiffe et Anelka se confie

Une vue de Beyrouth mardi soir après deux puissantes explosions. (AFP)

1. Une journée de deuil national au Liban : elle se tient au lendemain de deux puissantes explosions dans le port de Beyrouth qui ont fait, hier en fin d'après-midi, des dizaines de morts et plusieurs milliers de blessés. Entendues à des centaines de kilomètres, les explosions ont ravagé de nombreuses rues et bâtiments de la capitale. Les hôpitaux de la ville sont saturés, selon le ministre de la Santé, Hamad Hassan. L'enquête sur les causes et les détails de ces explosions se poursuit.

2. Une offensive pour Samsung : descendu au 2e rang mondial des ventes de smartphone durant le confinement, le groupe coréen dévoile aujourd'hui cinq nouveaux appareils, dont les Galaxy Note 20 et Note 20 ultra. Contrairement à Huawei, passé n°1 mondial, Samsung n'a pas profité du rebond économique en Chine, où le groupe vend peu de téléphones.

3. Un documentaire pour comprendre Nicolas Anelka : Netflix sort L'incompris, un éclairage sur la carrière et la personnalité de l'ancien attaquant français. L'interessé s'est ouvert à la caméra de Franck Nataf pour ses derniers feux de footballeur.

L'ACTU À VENIR

Covid-19 : le Conseil scientifique veut un protocole de reconfinement pour les grandes villes

Lire la suite

Retour du sport à la télé : le grand match de l'été

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Pourquoi l'ancien roi d'Espagne s'exile

Juan Carlos, ici en mai 2019 avec la reine Sofia. (AFP)

Il s'en va.  Juan Carlos, 82 ans, a annoncé lundi sa décision de quitter l'Espagne à son fils, le roi Felipe VI, qui l'a acceptée et l'en a remercié. Des médias espagnols spéculaient hier sur l'arrivée de l'ancien roi en Républicaine dominicaine mais le Palais royal s'est refusé à commenter toute information.

Menacé par une enquête pour corruption. Dans son courrier, Juan Carlos explique à Felipe VI sa décision par la volonté de "faciliter l'exercice de (ses) fonctions", devant "les conséquences publiques de certains événements passés de (sa) vie privée". Allusion transparente à l'enquête pour corruption ouverte contre lui en juin par le parquet de la Cour suprême. Elle se penche sur d'éventuelles malversations de l'ancien monarque, mais ne peut s'intéresser qu'aux faits commis après son abdication en 2014 quand il a perdu son immunité. Au coeur des investigations : le versement en 2008 d'une commission de 100 millions de dollars de la part de l'Arabie saoudite. L'avocat de Juan Carlos, Javier Sanchez-Junco, a tenu à préciser que l'ancien monarque ne cherchait pas à échapper à la justice en s'exilant mais restait à la disposition du parquet.

Felipe VI rappelle "l'importance historique" du règne de son père . Juan Carlos, choisi par Francisco Franco pour lui succéder, avait surpris après la mort du dictateur en 1975 en ménageant une transition en douceur vers la démocratie. Il avait ensuite neutralisé une tentative de coup d'État en février 1981. Cela avait valu au souverain une immense popularité dans un pays où la monarchie est pourtant contestée. Mais son image avait été progressivement ternie par des rumeurs de corruption du monarque très proche des monarchies du Golfe.


👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Italie : avec son nouveau pont, Gênes espère sortir de la crise économique

Lire la suite

Covid-19 : aux Etats-Unis, des plateformes de livraison profitent de la crise

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Neymar, Cavendish, Deschamps, Parker... Ces sportifs qui adorent se voir en peinture

Neymar devant le tableau connecté conçu par ArtDesignPainting. (DR)

Neymar, Tony Parker, Nicolas Anelka, Frédéric Michalak, Didier Deschamps… Quatre ans après son lancement, la start-up française ArtDesignPainting compte désormais près de 500 clients prestigieux, des sportifs de haut niveau pour l'essentiel. Son concept? Concevoir des oeuvres connectées, des tableaux dont chaque zone peut être scannée ; grâce à la réalité augmentée, des témoignages vidéo de proches recueillis pour l'occasion sont envoyés sur smartphone.

Et le contenu est évolutif. Les fans peuvent ainsi ajouter des stories aux champions concernés, via une plateforme. Entre les images de ses 30 sprints victorieux sur le Tour de France, le cycliste britannique Mark Cavendish a, par exemple, eu la surprise de découvrir un message personnalisé d'Eddy Merckx.

ArtDesignPainting a déjà dégagé 800.000 euros de chiffre d'affaires et se prépare à une levée de fonds. Du storytelling à la connectivité en passant par la conception et la fabrication, cinq métiers complémentaires interviennent sur chaque pièce originale, dont le prix oscille entre 3.000 et 15.000 euros. Son utilité mémorielle est louée par les médecins pour accompagner les personnes du troisième âge, la maladie d'Alzheimer ou l'autisme. Un nouveau marché même si, à ce tarif, le monde du sport reste le cœur de cible.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

La maladie de l'encre, une menace pour l'avenir des châtaigniers en France

Lire la suite

Belsia : quand les chips se font chics

Lire la suite



Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>