Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Un sprint de trois mois

Une accusation, une reprise et un retour
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le mardi 28 juillet et voici votre Newsletter du Matin. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ici. On commence avec les infos du jour 👇


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Marine Le Pen accuse, André va savoir, Valverde de retour

1. C'est un peu sa commission d'enquête à elle. Demain matin à son QG de Nanterre,  Marine Le Pen accompagnée de son vice-président Jordan Bardella présentera à la presse son "livre noir du coronavirus", sous-titré "du fiasco à l'abîme". L'initiative, évoquée par la cheffe du Rassemblement national dès le mois de mai, avant le début du déconfinement, pointe la responsabilité d'Emmanuel Macron et de son gouvernement dans la crise sanitaire.

2. Après La Halle début juillet et Camaïeu la semaine dernière, c'est au tour d'André, l'enseigne de chaussures née en 1896, de connaître le nom de son futur repreneur. Le tribunal de commerce de Grenoble doit valider aujourd'hui la seule offre désormais sur la table, celle de François Feijoo, l'ex-PDG de la marque de 2005 à 2013.

3. Les amoureux de la bicyclette attendent ça depuis le 14 mars et la fin prématurée de Paris-Nice.  La saison cycliste recommence aujourd'hui, avec le Tour de Burgos en amuse-bouche (à partir de 14h30 sur la chaîne L'Equipe). Seront présents sur les routes espagnoles Valverde, Carapaz, Evenepoel ou Démare. Les autres cadors, eux, se ménagent encore un peu, car le nouveau calendrier sera très dense jusqu'à début novembre.

L'ACTU À VENIR

Poker mondial autour du vaccin ­contre le Covid-19

Lire la suite

Alstom-Bombardier : des gages et des pressions avant la décision de la Commission européenne

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Convention citoyenne pour le climat :  quelles sont les premières mesures qui vont être appliquées?

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, au micro, présente les mesures du plan. (Sipa)

Ce que le gouvernement a annoncé : La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète. Avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé hier de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron. Les voici :
Les bars et les restaurants ne pourront plus chauffer leur terrasse en hiver. La mesure s'appliquera après l'hiver 2020-2021, en raison de la crise du Covid-19.
Dès 2022, il sera interdit d'installer des chaudières au fuel et au charbon dans des logements neufs ou de remplacer une chaudière existante par ces chaudières polluantes.
> Concernant la rénovation thermique des bâtiments, le gouvernement va introduire, par décret, la performance énergétique parmi les critères de la "décence" d'un logement dès le 1er janvier 2023. Concrètement, cela signifie que le locataire pourra se retourner contre le propriétaire s'il refuse de faire des travaux dans une passoire thermique.

Ce qu'il n'a pas dit. Le Conseil de défense écologique ne s'est pas prononcé sur la limitation à 30 km/h dans les agglomérations ou l'augmentation du bonus écologique pour les véhicules qui émettent peu de CO2. Ces mesures - plébiscitées par la Convention citoyenne pour le climat -  auraient pourtant pu passer par la voie réglementaire. Elles ont été renvoyées à de futures concertations avec les élus. 

👉 Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Conditions de travail et de vie indignes : enquête sur les saisonniers, ces damnés de la terre

Lire la suite

69 ministres en trois ans : Macron sur les bases du record de la Ve République

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Quand les managers se forment avec des chevaux

Séance de formation avec un cheval par l'Académie équicoaching. (Académie Equicoaching.fr)

Depuis la création de l'Académie équicoaching, il y a dix ans, des managers de sociétés du CAC 40 comme Vivendi ou L'Oréal, Hermès, des équipes de start-up, des cabinets de conseil, des membres de comité exécutif tout comme des assistantes ont suivi des séminaires d'équicoaching. Les chevaux Granola, Légende, Bacchus ou Hector sont redoutables pour évaluer le potentiel et les failles des managers, et pour révéler les forces et les dysfonctionnements d'une équipe.

"Les chevaux créent une vérité, analyse Arnaud Camus, fondateur de l'Académie équicoaching. Face à eux, les gens sont mis à nu. Il n'y a pas de rapport de force avec une bête de plusieurs centaines de kilos. Elle va au contraire révéler des postures, des blocages, des conflits, et donner des clés pour les désamorcer." Avec lui, Laurence Flichy, psychologue, et Jean-Luc Force, cavalier olympique et coach d'athlètes, ont imaginé une cinquantaine d'exercices pour révéler les personnalités et développer la cohésion d'équipe. "Le comportement animal agit comme un miroir de nos émotions, résument les formateurs. Il permet une meilleure connaissance de soi et favorise la progression."

👉 Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Chine : Xi Jinping veut transformer l'île de Hainan en un nouveau Hongkong

Lire la suite

Konstantin Grigorishin, l'homme qui veut révolutionner la natation : "Les Jeux olympiques appartiennent au passé"

Lire la suite


NOUVEAU ! 
Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche , le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>