Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Masqués partout?

Une mesure, une finale, une menace
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le vendredi 31 juillet et voici votre Newsletter du Matin. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ici. On commence avec les infos du jour 👇


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
La journée la plus chaude de la semaine, les vacances parlementaires, une nouvelle finale au Stade de France

Cartes de la vigilance canicule et du trafic routier. (Météo France/Bison Futé)

On attend aujourd'hui la journée la plus chaude de la semaine, et certainement l'une des plus pénibles de l'année en matière de ressenti. Le thermomètre franchira parfois les 40 °C au niveau local, frôlant les records de l'année dernière. Pour ne rien arranger, la circulation sur les routes sera très difficile avec le début du chassé-croisé entre les juillettistes et les aoûtiens. En Ile-de-France ou à Lyon, la circulation différenciée est mise en place.

Les vacances approchent aussi pour les députés, puisque l'examen du projet de loi sur la bioéthique doit s'achever ce soir à l'Assemblée nationale. Explosif, le dernier texte de cette session d'été divise jusque dans la majorité.

Enfin, Paris et Lyon s'affrontent en finale de la Coupe de la Ligue, ce soir (21h10 au Stade de France). Le PSG peut remporter son second trophée en une semaine, après la Coupe de France, tandis que l'OL s'adjugerait une place européenne en cas de succès.

L'ACTU À VENIR

Cessez-le-feu en Afghanistan : talibans et gouvernement sur la route de la paix

Lire la suite

Ligue 1, Ligue des champions, Euro : voici les chaînes sur lesquelles regarder du football la saison prochaine

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Coronavirus : le port du masque à l'extérieur va-t-il être généralisé?

Un homme masqué à Nice. (Reuters)

Pourquoi reparle-t-on du port du masque en extérieur? Aujourd'hui, la préfecture du Nord pourrait annoncer cette disposition dans certaines zones du département après une augmentation notable du nombre de cas. Mercredi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a lui même incité au port du masque en extérieur selon les situations : "Si vous êtes dans une rue où il y a plusieurs personnes qui vont se balader et vous n'êtes pas sûr de pouvoir garder la distance, je le recommande". Avant de préciser : "Lorsque vous êtes tout seul dans une place publique ou dans un parc et qu'il n'y a personne autour de vous, ça fait effectivement moins sens [de porter le masque].

Mais, est-ce utile? Il est désormais acquis que le port du masque à l'intérieur dans les lieux clos, mal ventilés, où les gens ont l'habitude de se rassembler, de boire, de manger, de chanter ou de faire du sport, est utile. Cela permet de limiter la transmission des aérosols (mini-gouttelettes) qui peuvent rester en suspension en intérieur. En revanche, à l'extérieur, "ces gouttelettes sont très vite diluées par l'atmosphère, par le vent, et ne causent pas de contaminations", estime, interrogé par France Inter, Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale à la faculté de médecine de l'université de Genève. Sur 7.300 cas étudiés en Chine, seul un était lié à une contamination à l'extérieur, ont démontré en avril des chercheurs chinois.


👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Jacqueline Sauvage, symbole des violences conjugales, est morte : relisez les extraits de son récit poignant

Lire la suite

Carla Tubeuf, l'"anarchiste française" poursuivie par l'Italie, a été arrêtée à Saint-Etienne

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Donald Trump envisage de reporter l'élection présidentielle

Seulement quelques minutes après que les Etats-Unis sont officiellement entrés en récession, Donald Trump a, pour la première fois, évoqué hier l'hypothèse d'un report de l'élection présidentielle. Situation économique mise à mal par le coronavirus, gestion désastreuse de la crise sanitaire (plus de 150.000 morts du Covid-19 dans le pays) : à un peu plus de trois mois du scrutin, le président américain traverse une mauvaise passe. Joe Biden, son rival démocrate, le distance dans les sondages nationaux. Alors depuis avril, le milliardaire réalise un travail de sape pour décrédibiliser le vote par correspondance.

Plébiscité par de nombreux Etats pour éviter la propagation du virus, ce système de vote par courrier pourrait engendrer une fraude massive, selon lui. Des accusations sans réels fondements, qui avaient poussé Twitter fin mai à signaler comme trompeurs deux de ses tweets à ce sujet. La semaine dernière, c'est Facebook qui a dû ajouter une note d'information à l'une de ses publications où il assurait que le futur suffrage serait "corrompu". Mais Donald Trump ne peut pas décider lui-même du report de l'élection présidentielle. Seul le Congrès, où la Chambre des représentants n'est pas acquise à sa cause, en a le pouvoir. Mais si le chef d'Etat n'obtient pas gain de cause, il pourrait aussi choisir de ne pas reconnaître les résultats.

👉 Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

Dans la tête d'Enki Bilal

Lire la suite

"The Climb" : ascension loufoque et tandem complice

Lire la suite


NOUVEAU ! 
Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche , le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>