Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Il s'arrête ce soir

L'état d'urgence sanitaire prend fin, Jean Castex se déplace à Dijon et le PSG va savoir
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le vendredi 10 juillet et voici votre Newsletter du Matin. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ici. Commençons tout de suite avec les infos du jour.


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Fin de l'état d'urgence sanitaire, le duo Castex-Darmanin à Dijon et verdict pour le PSG

Prise de température à l'aéroport d'Orly le jour de sa réouverture, le 26 juin. (Reuters)

1. Le pays sort de l'état d'urgence sanitaire aujourd'hui, à l'exception de la Guyane et de Mayotte. Plusieurs mesures dérogatoires disparaissent : les délais de carence en cas d'arrêt maladie seront de nouveau appliqués ; le plafond d'exonération des heures supplémentaires revient à son montant initial (5.000 euros) ; la trêve hivernale s'achève, ouvrant la porte aux expulsions locatives. En revanche, les mesures barrière restent d'actualité.
👉 En savoir plus sur le sujet en cliquant ici.

2. Jean Castex, le nouveau Premier ministre, passe la matinée à Dijon. Accompagné du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, il se rendra notamment à l'Hôtel de police où il rencontrera des forces de sécurité, puis échangera avec des maires de quartiers populaires. De son côté, Brigitte Macron est l'invitée de France Info à 8h10.

3. C'est un tirage pour un "Final 8" inédit avec douze boules dans le pot. Ce midi à Nyon (Suisse), le PSG connaîtra son adversaire en quart de finale de la Ligue des champions, stoppée mi-mars en raison de la pandémie. A l'issue d'un deuxième tirage, le club parisien connaîtra aussi ses adversaires potentiels en demie.

L'ACTU À VENIR

Des chauffeurs lyonnais Uber devant les prud'hommes

Lire la suite

Covid-19 : "On ne peut pas exclure que l'épidémie reprenne"

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Qu'est-ce que le ministère de la Mer, un portefeuille délaissé pendant près de 30 ans?

La ministre Annick Girardin à son arrivée au Conseil des ministres mardi. (AFP)

Un portefeuille attendu.  Annick Girardin, anciennement en charge des Outre-mer, devient ministre de la Mer dans le gouvernement de Jean Castex. Ce portefeuille n'est pas nouveau : il a été créé en 1981, occupé par Louis Le Pensec, puis Jacques Mellick, jusqu'en 1991. Les secrétaires d'Etat ou ministres délégués se sont ensuite succédé, avant que les compétences liées au maritime ne soient fondues dans celles du ministre de la Transition écologique et solidaire, entre 2017 et 2020. Les acteurs du monde maritime saluent ce retour d'un portefeuille longuement absent, tout en restant dans l'attente des moyens et compétences alloués.

Une volonté partagée. Fille de pêcheur, née à Saint-Malo et ancienne députée de Saint-Pierre-et-Miquelon, Annick Girardin semblait être la candidate idéale pour reprendre ce poste. Elle avait déjà fait part de sa volonté d'un grand ministère regroupant les Outre-mer et la Mer. Et semble avoir été entendue par le président de la République, qui avait récemment évoqué à plusieurs reprises l'importance d'une stratégie maritime pour l'Hexagone. A l'occasion des Assises de l'économie de la mer, en décembre dernier, où il avait rappelé la place forte de la France dans ce domaine. "Elle est aux avant-poste des défis maritimes de notre planète" avait-il déclaré, ajoutant que "le 21e siècle serait maritime ou ne serait pas". Dans son allocution du 14 juin, il avait aussi rappelé son souhait d'une "accélération de la stratégie maritime".

Une mission complexe. Avec 11 millions de kilomètres carrés de zone d'exploitation exclusive (domaine maritime), dont 97% autour des territoires et départements d'Outre-mer, la France est la seconde puissance mondiale dans le domaine. Les questions maritimes sont donc importantes, mais concernent plusieurs ministères : agriculture, environnement, diplomatie, armée, commerce… La ministre devra également coordonner son action avec le Secrétariat général de la mer, créé en 1995 sous l'autorité du Premier ministre et dirigé par Denis Robin, qui se charge de contrôler et évaluer la politique marine, d'assurer la coordination et l'exécution de toutes décisions prises en rapport avec la mer ou encore des fonctions garde-côte.


👉  Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Ce que le livre de John Bolton nous apprend de la relation entre Macron et Trump

Lire la suite

ENQUETE. Comment Vichy a tourné le dos à ses années noires

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Un animal pour égayer vos visioconférences de travail

Imaginez, vous êtes en visioconférence avec vos collègues quand tout à coup un animal s'incruste dans la vidéo. Surprenant… Cela se passe au Canada et a été pensé par le refuge "Farmhouse Garden Animal Home" situé à Uxbridge dans l'Ontario, à 75 km au nord-est de Toronto. En manque de fonds à cause du coronavirus, les responsables ont dû imaginer de nouvelles sources de financement : mettre les animaux à l'écran afin qu'ils tiennent compagnie aux participants et détendent l'atmosphère dans les réunions de travail par visioconférence qui ont explosé pendant la pandémie. "Buckwheat (une ânesse au pelage gris et blanc) s'incruste dans des réunions à la demande des gens pour faire de l'argent, c'est un moyen d'amasser des fonds pour nourrir les vaches", explique l'un des bénévoles, Tim Fors, à l'AFP. La "Farmhouse Garden Animal Home" héberge aujourd'hui une vingtaine de vaches, des poules, des canards, un cheval et l'ânesse qui y est née il y a douze ans.

Pour s'offrir les services de Buckwheat, de Melody le cheval ou encore de Victoria, "la matriarche du troupeau" de vaches, il faut remplir un formulaire sur Internet et débourser 75 dollars canadiens (49 euros) pour une présence animale de 10 minutes pendant une visioconférence, 125 dollars pour 20 minutes ou 175 dollars pour une demi-heure, précise Edith Barabash, cofondatrice du refuge, au Toronto Life Magazine. "Nous avons débuté vers la fin avril et je pense que nous avons fait une centaine de réunions et parfois nous nous invitons dans trois à quatre réunions par jour", indique Tim Fors. L'occasion aussi de faire connaître le refuge et de passer un message aux participants : "Lorsque le Covid sera terminé, j'espère que vous viendrez nous voir un de ces jours."

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

L'écrivain Pascal Quignard : "Je vous souhaite d'avoir un jour 72 ans"

Lire la suite

Mölang, vedette planétaire de Millimages

Lire la suite


NOUVEAU ! 
Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche , le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>