Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Ce que Merkel veut faire pour l'UE

Une présentation, un appel et une sortie au cinéma
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le mercredi 8 juillet  et voici votre Newsletter du Matin. Chaque jour, nous tentons d'anticiper l'actualité, de vous expliquer ce qui se passe et de vous surprendre. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ici.


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Des priorités, plus de décentralisation et des rires au cinéma

La chancelière allemande, Angela Merkel, le 3 juillet dernier. (Reuters)

1. La chancelière allemande Angela Merkel présente cet après-midi aux députés européens le programme de sa présidence semestrielle de l'Union européenne. Elle souhaite boucler trois dossiers en priorité : un accord sur le plan de relance économique post-coronavirus de l'Union, lancer le Green Deal européen visant à obtenir la neutralité carbone dans toute l'Europe en 2050 et trouver un accord entre Londres et Bruxelles sur le Brexit, pour éviter un "no deal" au 31 décembre.

2. Davantage de libertés locales. Ce matin, les représentants des communes, départements et Régions de France, François Baroin, Dominique Bussereau et Renaud Muselier, plaident pour un nouvel acte de décentralisation dans une conférence de presse, en présence du président du Sénat, Gérard Larcher. Ils réclament plus de libertés pour les élus locaux, mais risquent de se heurter au refus d'Emmanuel Macron, qui avait exclu une "grande réforme institutionnelle" sur le sujet.

3. JP, acteur raté de 40 ans, décide d'organiser la première marche de constestation Noire en France. Voici le pitch de Tout simplement Noir, une comédie de Jean-Pascal Zadi qui sort dans les salles de cinéma aujourd'hui. Tourné à la manière d'un faux-documentaire, le long-métrage affiche un casting quatre étoiles: Fary, Eric Judor, Fabrice Eboué, Jo
eyStarr, Mathieu Kassovitz... tous incarnent leur propre rôle avec une bonne dose d'auto-dérision. Pour Jean-Pascal Zadi, qui joue également le personnage principal du film, c'est l'aboutissement "d'un projet viscéral", mûri depuis 5 ans. "Je voulais raconter l'identité noire française", confie-t-il au JDD.

👉 Retrouvez ici l'interview de Jean-Pascal Zadi en intégralité

L'ACTU À VENIR

Coronavirus et santé mentale : "On reçoit beaucoup de jeunes présentant des idées suicidaires importantes"

Lire la suite

Notre-Dame de Paris : l'heure du bilan d'étape

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Une passation de pouvoir pour Eric Dupond-Moretti, entre feuille de route et apaisement

Eric Dupond-Moretti, mardi à l'Elysée. (Reuters)

"Faire évoluer la magistrature". Eric Dupond-Moretti a entamé sa mission de garde des Sceaux avec un dicours volontariste, lors de sa passation de pouvoir avec Nicole Belloubet. Il a assuré qu'il souhaitait "dans le dialogue et la concertation", faire évoluer la magistrature, "dans le sens d'une plus grande ouverture sur la société". Pour ce faire, il entend notamment remettre à plat l'ordonnance de 1958, qui définit le statut organique de la fonction. Elle place les magistrats du parquet sous la direction et le contrôle du garde des Sceaux. Une position qui suscite des critiques sur l'indépendance de la Justice. Le nouveau ministre entend bien être celui qui "présentera la réforme du parquet tant attendue".


Enquêtes préliminaires. Le garde des Sceaux a également assuré qu'il veillerait à ce "que les enquêtes préliminaires restent préliminaires", déplorant que certaines soient "éternelles". Une allusion voilée au Parquet National Financier (PNF), qui a lancé depuis six ans une enquête préliminaire pour identifier la "taupe" qui aurait pu prévenir Nicolas Sarkozy de son placement sur écoute. Eric Dupond-Moretti avait par ailleurs déposé plainte contre X pour "violation de l'intimité de la vie privée et du secret des correspondances" et "abus d'autorité", car il faisait partie des avocats dont les fadettes avaient été décortiquées par les enquêteurs du PNF. Une plainte retirée lundi, à la suite de sa nomination.


"Je ne fais de guerre à personne". Alors que sa nomination surprise a rendu furieux les magistrats, qui évoquaient même "une déclaration de guerre" par la voix de l'USM, syndicat majoritaire, Eric Dupond-Moretti a joué l'apaisement. "Je ne fais de guerre à personne", a rétorqué le nouveau ministre de la Justice, s'adressant à "toute la famille judiciaire".

👉 Pour plus d'information, découvrez ici notre article complet sur la passation de pouvoir

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

Covid-19 : en France, l'impressionnante surmortalité des personnes nées à l'étranger

Lire la suite

Face à Trump, Biden en mode force tranquille

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
La nouvelle coupe de cheveux de Boris Jonhson très commentée

Boris Johnson a entrenné sa nouvelle coupe de cheveux lors d'une visite de chantier lundi. (AFP)

Boris Johnson avait deux objectifs pour ce que les Britanniques ont surnommé le "Super Saturday", premier jour de fin de restrictions pour les pubs et les salons de coiffure notamment : boire une pinte et se faire couper les cheveux.

Car le Royaume s'est passionné ces derniers jours pour le casque d'or de son Premier ministre et tout le monde était d'accord : un petit rafraichissement était nécessaire. "Je commençais à avoir des dreadlocks dans la nuque", avouait-il au London Evening Standard il y a deux semaines, prévenant qu'il avait déjà réservé son passage chez le coiffeur. Ce qui est donc arrivé samedi et cela a valu une confirmation officielle de Downing Street par son porte-parole. Il a fallu attendre lundi après-midi pour découvrir le nouveau Boris Johnson, lors d'une visite de chantier.

"Trop timide pour se montrer", selon un journaliste qui l'accompagnait, le Premier ministre a longtemps gardé un casque blanc de sécurité sur la tête, avant de se dévoiler. Et maintenant, les Britanniques commentent… le résultat. Le quotidien The Telegraph s'est même fendu d'une analyse de cette coupe de cheveux (courte) par un célèbre coiffeur : "C'est une coupe de cheveux intelligente, mature et professionnelle, loin du look décoiffé auquel nous sommes habitués, mais cela lui convient", a expliqué Stefan Avanzato, qui dirige un salon à Londres.

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

TikTok monte le son

Lire la suite

A Poissy, polémique autour d'une prison en centre-ville

Lire la suite


NOUVEAU ! 
Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>