Online shopping for the latest electronics, fashion, phone accessories, computer electronics, toys, home&garden, home appliances, tools, home improvement and more.

FIVE_BUCKS_ALI

HELP_BUTTON

ALIepnDYNAMIX

HOLLOWEEN

ebayDYNAMIX

WEEKLY DEALS

Flash Deals

Ça chauffe

Trudeau en difficulté, un policier a parlé, des reptiliens en liberté
JE M'ABONNE


Bonjour 👋 !

Nous sommes le jeudi 30 juillet, et il va faire (très) chaud!  Voici votre Newsletter du Matin. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ici. On commence avec les infos du jour 👇


Anticiper

LES INFOS DU JOUR
Le mercure grimpe, Justin Trudeau témoigne, la NBA reprend

Un pic de chaleur est attendu à partir d'aujourd'hui en France. (Météo France) 

1. Un nouveau pic de chaleur va frapper la France à partir d'aujourd'hui. Cet épisode intense devrait durer deux ou trois jours selon les régions, avec des températures avoisinant parfois les 40°C. Six départements (Ardèche, Drôme, Isère, Rhône, Savoie et Haute-Savoie) sont en vigilance orange pour canicule depuis hier. Pensez à vous rafraîchir, mais n'oubliez pas de porter un masque si vous partagez un ventilateur avec plusieurs personnes.

2. Justin Trudeau va être cuisiné par le comité des finances de la Chambre de communes, un événement rare dans la vie politique canadienne. Le Premier ministre est au cœur d'une affaire pour conflit d'intérêts, qui a eu pour conséquence de faire chuter la côte de popularité de 6 points. En cause : l'attribution d'un contrat sans appel d'offres d'environ 600 millions d'euros à une association liée à sa famille.

3. La NBA va rouvrir sous sa bulle. La ligue américaine de basket redémarre officiellement dans le complexe de Disney World à Orlando (Floride). Les 22 équipes encore en lice s'affronteront jusqu'à la désignation du vainqueur en octobre. Le bal rouvre cette nuit, à 3 heures du matin, avec le derby de Los Angeles qui oppose les Lakers aux Clippers.

L'ACTU À VENIR

Airbus, EDF, Renault, SNCF… Quels grands groupes français ont résisté face à la crise?

Lire la suite

Ciné au frais, escapade bretonne ou yoga aux sommets : nos idées pour échapper à la chaleur du week-end

Lire la suite


Expliquer

NOTRE TOPO D'ACTU
Ce qu'il faut savoir sur les accusations de racisme et de maltraitances par des policiers du tribunal de Paris

Amar Benmohamed le 22 juillet à Montreuil. (AFP)

Les faits. "Bougnoule", "négro", "sale race" : lundi, Amar Benmohamed a accusé sur le site d'informations Streetpress certains policiers du dépôt du tribunal de grande instance de Paris de racisme. Ce brigadier chef affirme que, de 2017 à 2019, "plus de mille prévenus ont été maltraités" dans l'attente de leur présentation à la justice. Le 12 mars 2019, il rédige un rapport pour le signaler à sa hiérarchie.

L'IGPN saisie il y a plus d'un an. Le 6 juin 2019, sur demande du préfet de police de Paris Dider Lallement, une enquête administrative est confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IPGN). La police des polices rend ses conclusions en février 2020, mais aucune sanction n'a été prononcée depuis. Lundi, la préfecture de police a indiqué qu'un conseil de discipline se tiendra en septembre "pour un des fonctionnaires". Quatre autres policiers risquent une sanction directe. Le parquet de Paris a, lui, ouvert mardi une enquête pour "violences volontaires" et "injures publiques", n'ayant pas été alerté par la préfecture de police l'année dernière.

Pourquoi c'est important. Ces nombreuses accusations de racisme et de maltraitances interviennent quelques semaines après des manifestations contre les violences policières, en France comme ailleurs dans le monde. De quoi remettre le sujet sur la table après l'importante médiatisation des affaires Adama Traoré, Cédric Chouviat et George Floyd. Si Gérald Darmanin a admis mardi l'existence de "dérives", il a aussi déclaré : "Quand j'entends le mot 'violence policière', moi, personnellement, je m'étouffe".

👉 Si vous voulez tout comprendre à ce sujet, cliquez ici.

NOS ARTICLES POUR DÉCRYPTER ET MIEUX COMPRENDRE

"Livre noir" sur le coronavirus : Marine Le Pen fait le procès de Macron et de son gouvernement

Lire la suite

Le désespoir des rares recalés du "bac Covid"

Lire la suite


Surprendre

NOTRE INFO EN PLUS
Donald Trump retweete une médecin qui croit aux reptiliens

"On peut guérir du virus, cela s'appelle l'hydroxychloroquine". Dans une vidéo filmée devant la Cour Suprême des Etats-Unis, Stella Immanuel, entourée d'autres blouses blanches, assure que le médicament à l'origine utilisé contre le paludisme est un traitement efficace contre le Covid-19. La médecin assure même que l'hydroxychloroquine rend le port du masque et le confinement inutiles, alors que les autorités sanitaires américaines recommandent de ne plus prescrire le médicament aux malades du coronavirus en l'absence de bénéfices prouvés. Ce qui n'a pas empêché Donald Trump - qui a longtemps promu le prétendu remède - de retweeter la vidéo, depuis supprimée par Facebook, YouTube et Twitter pour désinformation.

Ce n'est pas la première fois que Stella Immanuel, originaire du Cameroun et diplômée de médecine au Nigeria, fait circuler de fausses informations et soutient des théories du complot. En 2015, elle assurait que les dirigeants des Etats-Unis étaient des "esprits reptiliens", "mi-humains, mi-extraterrestres". Elle dénonce également l'usage d'ADN extraterrestre en médecine et prétend que les problèmes gynécologiques sont liés à des relations sexuelles avec des esprits du mal. Interrogé mardi sur cette médecin, le président américain a déclaré qu'il ne savait "rien d'elle", mais qu'il l'avait trouvée "très impressionnante".

NOS ARTICLES QUI VONT VOUS SURPRENDRE

"Beverly Hills" revient en version pastiche, et c'est réussi

Lire la suite

"Un sphinx à la Maison-Blanche", la chronique de Teresa Cremisi

Lire la suite


NOUVEAU ! 
Découvrez notre offre d'abonnement, gratuite pendant 2 mois
  • Le Journal du Dimanche, le week-end, votre journal à lire et télécharger en version numérique dès le samedi soir à 23h45
  • Le Journal de Demain, chaque soir, du lundi au samedi, l'actualité du lendemain ... avant tout le monde
  • Bon Dimanche, le mercredi, La sélection exclusive de la rédaction pour organiser votre week-end
  • Bon Dimanche à Paris, le vendredi, votre week-end à Paris et en Île-de-France
  • Lejdd.fr en illimité, 100% des articles premium disponibles
Je m'abonne
0€ pendant 2 mois, puis 6,90€/mois


ON RESTE EN CONTACT ? 

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce type d'e-mails, veuillez vous désabonner ici


En application des dispositions de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 dite « Informatique et Libertés » modifiée, toute personne physique dispose des droits d'accès, de rectification, d'opposition et de suppression des données la concernant. L'exercice de ces droits peut s'effectuer à tout moment par la voie postale à l'adresse suivante : Le Journal du Dimanche - 2 rue des Cévennes 75015 Paris

>